L'année 2008 sera incontestablement marquée par deux grandes échéances éléctorales dans le Monde : en effet avant d'élire le nouveau président américain en novembre, il faudra également désigner un nouveau chef d'Etat en Fédération de Russie au mois de mars. Tous deux arrivés au pouvoir en 2000, les présidents Bush et Poutine auront accompli deux mandats de 4 ans et ne pourront plus solliciter les suffrages du peuple pour cause de limitation constitutionnelle. A Washington même si George Bush pouvait briguer un troisième mandat, les sondages ne le lui permettraient pas, de plus la relève se montre déjà très impatiente, que ce soit dans son propre camp républicain ou chez les démocrates.
En Russie, sept ans après son accession au Kremlin, Poutine reste un homme très populaire, pour cause un récent sondage le créditait de 83% d'opinions positives. Dans ces conditions, trouver un successeur à cet homme qui a contribué à réhausser le niveau de vie de ses concitoyens mais également à redonner une nouvelle stature à la Russie sur la scène internationale, s'avère être une tâche bien épineuse.
Ainsi, on peut se demander si l'ancien agent du KGB parviendra t-il à faire réformer la Constitution en sa faveur mais également s'il a vraiment envie de se soumettre une nouvelle fois aux urnes ? De plus, comment réagirait l'Occident en cas d'une nouvelle investiture de ce dernier ? Tant d'interrogations auxquelles il convient d'en ajouter une dernière : ses "camarades" du Kremlin le laisseront-il partir alors que dans les années 1970, le grand maître de l'URSS de l'époque, Leonid Brejnev était contraint de continuer sa mission pendant que certains lui prêtaient la volonté de démissionner ? Fin 2006, la commission électorale nationale russe, avait refusé le projet d'un référendum visant à autoriser le président Poutine à solliciter un troisième mandat, mais de nombreux dignitaires de la Fédération avec le président du Sénat russe Sergueï Mironov en tête, proposent de modifier la Constitution afin d'accomplir l'impossible et probablement par la même occasion prolonger leurs fonctions actuelles.